Velouté de poire à l’amande sur coulis de chocolat chaud

 _DSC0436

Ya des jours, je vous assure, on ferait mieux de rester couché…

Ce matin, je me suis levée avec une chouette migraine. Youpi !

Et pourtant, c’était (parmi bien d’autres choses) mon jour « blog », alors il a bien fallu se relever les manches et se mettre au boulot malgré tout.

Au départ, j’avais dans l’idée de vous livrer ma recette du meilleur fondant au chocolat du monde (rien que ça!), mais ma vantardise a été bien punie, car je l’ai oublié au four. Et comme je n’ai pas osé vous proposer la recette d’un pas-fondant-du-tout au chocolat, il a fallu improviser autre chose.

Jetant un regard déconcerté sur ce qui me restait au frigo (enfin, un demi regard, car l’œil gauche, malgré le doliprane, avait un peu de mal à supporter la lumière sans me lancer des coups de marteaux dans le crâne), il m’a bien fallu constater qu’il n’y avait pas grand-chose. Le mardi, c’est aussi le jour des courses, quand j’ai le temps de les faire.

Inventaire : Un bloc de tofu fumé, une demi-boîte de ricotta, des cornichons, trois navets, deux poires un peu blettes et une salade. Ah, oui et puis aussi le tupperware de purée courgette-colin de la petite dernière. Génial. On va se régaler aujourd’hui sur le blog «Saines Gourmandises». Heureusement, il y avait aussi des citrons. «Ah, eurêka, je vais leur faire ma super tarte au citron à IG bas!»

_DSC0417Je fais la tarte (au sens propre), j’enfourne la tarte, je hume la délicieuse crème au citron en me réjouissant d’avance sur le beau post à venir, et là, patatras, coup de fil, oubli de la minuterie, et hop, gros coup de chaud sur la tarte au citron. Aaaaaaaaaaaaaarg ! Elle est allée rejoindre l’estouffant au chocolat (tiens c’est drôle, ils sont tous les deux de la même couleur… plutôt mauvais signe pour la tarte au citron), et ce sont les enfants qui vont rigoler pour le goûter.

Si un jour vous voulez rire aussi, je pourrais poster la photo, elle pourra remporter le concours de la photo culinaire la plus plouc. On dirait un tourteau fromager, mais aplati.  Bref, le truc super appétissant quoi.

Là, il y avait deux solutions. Aller vraiment se coucher, ou récidiver. Mais moi, je suis plutôt du genre o-pi-ni-â-tre.  Vous connaissez Scrat (l’écureuil de l’Âge de glace)? Et bien Scrat, c'est moi.

Du coup, avec ce qui me restait, soit 2 poires un peu blettes, une tablette de chocolat (ça, chez moi, c’est drôle il y en a tout le temps) et de la purée d’amande, j’ai pu sauver mon honneur mortifié!

C’est donc un petit dessert tout facile, tout rapide, que je vous propose là… du genre de ceux que vous pourrez réaliser avec une migraine! Et le pire, c’est que c’est vraiment bon: aussi bien en chaud-froid, quand le chocolat est bien coulant, que froid, quand il est pris en ganache. Avec cette petite crème mousseuse à la poire et à l’amande, ça fait un effet du tonnerre !

Et dans les prochains billets, promis, il y aura le meilleur fondant au chocolat du monde (j’assume) et ma tarte au citron à IG bas, mais sans la meringue au charbon !

 

_DSC0424

Ingrédients pour 2 personnes

Préparation : 5 minutes maxi

 

2 grosses poires ou 3 petites

2 cuillerées à soupe de purée d’amande blanche

2 cuillerées à soupe de sirop d’agave

50g de chocolat noir

10cl de lait d’amande

Cacao en poudre

 

Recette :

 

Mixer les poires avec la purée d’amande blanche et le sirop d’agave. Réserver.

Faire fondre rapidement le chocolat dans le lait d’amande.

Verser les 2 préparartions dans des verrines, c’est déjà prêt !

 

Edit d'octobre 2013: On me demande souvent comment faire pour que les deux crèmes ne se mélangent pas :

Le jour où j'ai fait ces photos, j'avais été dérangée par le téléphone pendant la réalisation de la recette, c'est pourquoi le chocolat avait eu le temps de figer un peu avant que je verse la poire. On peut donc, pour réaliser exactement la même chose que sur la photo, verser le chocolat, mettre au congel 15 minutes, puis verser doucement la crème de poire dessus.

Sinon, moi en général je verse tout en même temps et c'est à fois joli (marbré) et très très bon.

 _DSC0426_DSC0429

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 fnac

Retrouvez aussi des nouvelles chroniques sur ma page cuisine bien-être de la communauté Fnac...

Une centrifugeuse... pour faire le plein de vitalité

C'est de saison, je ressors ma cocotte en fonte...

_DSC0477