Sains et délicieux, des « sodas » 100% naturels pour cet été…

 

1Il y a encore quelques mois, je ne connaissais le kéfir que vaguement, de nom... Et je l’avais classé dans une case de ma tête parmi tous ces gloubi-blouga fermentés plus ou moins gazeux et bizarroïdes du genre kombucha, miso, bortsh, et autres expériences volcaniques évoquant un peu celles du Comte de Champignac (pour ceux qui lisent Spirou et fantasio… Désolé, on a les références qu’on peut !). Trucs paraît-il "super bon pour la santé" dont se régalent certains de mes amis « bio de bio », mais qui pour ma part me laissent toujours un peu dubitative…

Et puis, un jour des vacances de Pâques, une amie de longue date de ma famille du Sud m’en a gentiment proposé un peu (Nicole, si vous lisez ce post, encore un grand merci !). J’ai donc ramené mon pot de grains de kéfir en grandes pompes chez nous, sous le regard vaguement inquiet de mon mari qui se demandait si ça n’allait pas exploser durant le voyage (500 bornes calé dans un coffre, au milieu de tout un fourbi de valises, oreillers, palmes, cartons de provisions, etc. sans compter un gigantesque Marsupilami en peluche trouvé posé à côté d’une poubelle et qu’il a fallu adopter séance tenante, bref, pour être calé il était bien calé le pot de kéfir…).

2La première tournée réalisé à la maison -un kéfir au citron façon limonade- a eu toutefois un grand succès, juste légèrement mitigée par la remarque très "brut de décoffrage" de mon fils : « Mouais, c’est vrai que c'est bon bon, pourtant, vu comme ça sentait le composte ton truc, j’aurai pas cru »

^^

Depuis, j’en ai refait plusieurs fois, en me disant qu’à l’occasion, il faudrait vraiment que je vous en parle car :

-       Il paraît que c’est très riche en ferments probiotiques, et que c’est censé soigner beaucoup de petits et gros tracas de santé

-       Il paraît que le sucre de la boisson est totalement « digéré » par le kéfir et ne modifie pas la glycémie

-       Ça nous fait un soda 100% naturel pour se rincer le gosier cet été

-       C’est su-per bon (et à mon avis, ça sent pas le compost !;;) : Naturellement pétillant, à peine alcoolisé (moins de 1°), légèrement sucré et très rafraîchissant, c’est juste le soda de mes rêves !

Si la recette de base se prépare généralement avec du citron (sa saveur se rapproche alors beaucoup d’une bonne limonade à l’ancienne), n’hésitez pas à le décliner en fonction des fruits rouges que vous aurez sous la main à la belle saison (framboise, cassis, myrtille, etc.) afin de lui donner une jolie couleur « pop » !

3

 Kéfir de cassis "teinté" avec quelques myrtilles surgelées (voir plus bas la couleur rose saumon super étonnante du kéfir de cassis sans les myrtilles...)

 

4Recette du kéfir aux fruits rouges

 

Ingrédients pour 1,5 l de kéfir de fruits
Préparation : quelques minutes
À commencer la veille

 

- 4 grosses cuillerées (en bois ou en plastique, mais jamais en métal) de grains de kéfir bien actifs et bien nourris au sucre de canne (voir conseils généraux plus bas)
- 1,5l d’eau filtrée, ou d’eau de source
- ½ citron bio
- 4 cuil à soupe de sirop d’agave, ou 5 de miel d’acacia
- 2 figues sèches
- Facultatif : Une tasse à café (environ 50g) de fruits rouges au choix et/ou en mélange.

 

 

 

La veille, rincer les grains de kéfir dans une passoire tamis en plastique et les mettre dans un grand bocal en verre.

Ajouter l’eau, le citron coupé en rondelles, les figues et le sirop d’agave. Bien mélanger à la cuillère de bois (ou de plastique, mais jamais en métal) puis couvrir le pot avec une gaze ou un linge maintenu avec une ficelle.

Laisser fermenter 24H à température ambiante. De petites bulles vont apparaître, et les fruits vont remonter sur le dessus ; signe que la fermentation se fait tranquillement. Filtrer le tout au travers d’un filtre perpétuel à café (en plastique) posé dans un entonnoir pour mettre en bouteille.

Cette boisson très rafraîchissante se conserve plusieurs jours au réfrigérateur.

 

 

Et après… 

 

- Bien nourris (au sucre de canne) et entretenus, les grains de kéfir se conservent indéfiniment et se multiplient même au point de pouvoir être distribués à l’entourage…

Pour cela, une fois la boisson filtrée (voir recette plus haut), débarrasser le grain de kéfir de tous les fruits ayant servis à la fermentation (tranches de citron, figues, éventuellement fruits rouges), le remettre dans son pot de verre, ajouter 2 grosses cuil à soupe de sucre et un peu d’eau froide, mélanger (pas avec une cuillère en métal !), fermer le pot et le ranger au réfrigérateur.

Ainsi nourri et en « hibernation », le kéfir se conserve au moins 15 jours sans souci et reste très actif jusqu’à la prochaine préparation.

 

-Si les grains ne se multiplient pas et deviennent plus petits, c’est qu’ils manquent de « nourriture » : il faudra donc ajouter un peu plus de sucre dans le pot, ce qui ne pose pas de souci pour la santé car celui-ci est digéré par le kéfir (le grain de kéfir est en outre à chaque fois soigneusement rincé avant utilisation.)

 

-Tous les articles que j’ai pu lire sur le kéfir préconisent de le nourrir avec du sucre de canne (blanc, complet, roux, au choix) mais ne parlent pas des autres sucrants naturels alternatifs comme le miel, le sirop d’agave, etc. Pour ne pas risquer de perturber mon pauvre kéfir, j’obéis donc à ces recommandations, et le « nourri » au sucre de canne roux entre deux préparations. Mais j’ai tout de même testé la fermentation au miel, au sirop d’agave, et au sucre de coco : ça marche !

Donc, pour l’instant, je le nourri au sucre de canne, je le laisse bien digérer tout ça tranquille quelques jours au frais, les grains deviennent bien beaux, bien gros, puis j’en prélève un peu, je le rince, et je le mets à fermenter avec le citron, les figues (éventuellement d’autres fruits), mais là, au lieu de remettre du sucre, je mets soit du sirop d’agave, soit du miel d’acacia, soit du sucre de coco.

 

- Où trouver des grains de kéfir ? En demandant autour de vous si un « kéfirophile » veut bien vous en donner un peu, en mettant une annonce d’échange dans un magasin bio, ou, en dernier ressort, en achetant sur internet…

 

- Enfin, ne mettez jamais de métal en contact avec le kéfir (même pas un couvercle de pot).

5

Fermentation d'un kéfir au cassis (sans myrtilles cette fois-ci)

 

7

Kéfir de cassis une fois filtré... Quelle jolie couleur, on en boirait ;)

Limonade de kéfir au citron frais et touche de miel 3-2

Kéfir au citron et miel d'acacia

 

8

Kéfir à l'orange et sucre de coco (c'est surtout ce dernier qui a teinté en orangé la préparation)

 

D'autres infos sur le kéfir (propriétés nutritionnelles, variantes, conseils, trouver des grains de kéfir, etc ...)

http://cuisine-saine.fr/blog-cuisine-bio-tests/blog-cuisine-bio-kefir-de-fruits

http://www.les-amis-du-kefir.com/comment-preparer-le-kefir-de-fruit/

http://www.cfaitmaison.com/kefir_fruits/boisson.html

http://je-mange-vivant.com/recette-de-kefir-de-fruit-et-kefir-deau/

 

Edit du 1er Juillet 2014 : Pour trouver des grains de kéfir, voici l'adresse du forum de Karen...

http://cuisine-saine.fr/forums/forum/le-forum-de-cuisine-saine-le-blog-de-cuisine-bio/echange-don-partage-grains-de-kefir-kombucha-mere-de-vinaigre

 

 

 

 

 Nota : Les publicités qui apparaissent sur ce blog ne sont pas de mon fait (je ne peux ni les choisir, ni les supprimer), et ne me rapportent aucune rémunération. Je suis donc profondément désolée si vous en voyez parfois certaines qui ne sont pas dans l'esprit de ce blog...