28 avril 2014

On a failli attendre…

 

Muffins-Monday # 39

Les muffins-repas !

 

1 Suite à mon billet des muffins aux mûres sauvages en septembre dernier, ma chère Sandy du blog "Cuisine et Cigares" m’a passé le flambeau du concours # Muffins Monday # * déjà bien connu de la blogosphère culinaire...{ Lire la suite }

Posté par mariechioca à 06:17 - - Commentaires [126] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


18 juin 2013

Une recette de mon « Carnet de cuisine », et puis peut-être des vacances à Nice ?

 

Les « barbajouans »

 

barbas jouans (cuits dans joli plat) copieVous trouverez dans certaines boulangeries du Vieux-Nice ou de du Haut-Pays d’appétissants petits chaussons salés portant le curieux nom de barbajuans, ce qui signifie littéralement...... { Lire la suite }

 

26 août 2012

Mais non c’est pas la rentrée… Souriez, c’est encore l’été !

Petits farcis niçois, vite faits bien faits

(Ne prenez pas peur j'ai été bavarde mais la recette est courte)

Recette saine, légère, sans gluten et à IG bas

 

 

1-2C’est pas bientôt fini de nous faire déprimer avec vos histoires de cartables, de « régimes de rentrée » (pouah) et de courses scolaires  (re-pouah)?

Parce que parlons-en des courses scolaires !  (Lire la suite)

 

Posté par mariechioca à 16:44 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

04 mai 2012

Le point sur les pâtes et la méthode IG, recette gourmande à l’appui…

 

Conchiglioni farcis au bœuf rôti et fanes de radis

 

 

_DSC2381b-2Quand on est gourmand et que l’on pratique la méthode à indice glycémique bas, il est bon de connaître certaines vérités à propos des pâtes, histoire de pouvoir se régaler avec beaucoup de bon sens.

En premier lieu, tordez vite le cou aux idées reçues… Non, à moins de suivre des régimes bizarroïdes et déséquilibrés (à bannir) vous n’êtes pas condamnés aux concombres et haricots verts pour garder une ligne de sylphide…  Car avec de telles méthodes, on obtient peut-être (et encore) quelques millimètres de tour de taille en moins, mais si c’est pour se traîner ensuite toute la journée avec l’énergie d’un calamar ivre mort, je préfère encore quelques petits bourrelets !!! Mais notez qu'avec quelques astuces, vous n’aurez même pas à choisir : A nous donc, les spaghettis bolognaise, tortis aux fruits de mer, coquillettes au pistou, papillons aux champignons, macaronis thon-persillade, tagliatelles à la carbonara  (là faudrait quand même pas charrier…), bref, vive les petits plats bien gourmands, économiques et vite prêts, qui « calent » l’estomac et font le plein d’énergie ! Mais pas à n’importe quel prix. Car entre une assiette de tortis complets « al dente » nappés d’une petite sauce tomate aux olives, poulet, parmesan et des lasagnes raplaplas aux lardons, dégoulinantes de béchamel, il y a un monde…

_DSC2362-2Voici donc, en résumé, ce qu’il faut savoir sur les pâtes:

-          Les pâtes cuites « al dente » auraient un IG plus bas que les pâtes plus cuites.

-          Les pâtes sèches auraient un IG plus bas que les pâtes fraîches.

-          Les pâtes de cuisson normale auraient un IG plus bas que les pâtes précuites de type « cuisson 3 minutes ».

-          Les « grosses » pâtes (papillons, macaronis, escargots…) auraient un IG plus bas que les petites (vermicelles, capellini…)

-          Les pâtes cuites puis refroidies auraient un IG plus bas que les pâtes consommées à la sortie de la casserole

-          Les pâtes complètes auraient un IG légèrement plus bas que les pâtes blanches

-          Les pâtes associées à une petite portion de sauce tomate et/ou de viande, d’œufs, de fromage ou de poisson auraient un IG plus bas que les pâtes natures

   

Ne me demandez pas pourquoi, ce serait un peu long pour tout expliquer. Mais faisons confiance à ces braves scientifiques qui se sont enquiquinés à faire ingurgiter un plâtra de pâtes froides à un panel de pauvres gars, avant de leur faire subir en prime une série de prises de sang tout au long de la digestion, histoire de mesurer la courbe de glycémie des pâtes froides. Et le pire, c’est qu’ils ont dû recommencer avec les pâtes chaudes, les pâtes précuites, les grosses pâtes, les petites pâtes, etc . Si ça c’est pas du dévouement… Alors pas de mauvais esprit hein ?

Avec ces quelques indications, on retiendra donc juste que l’on peut inviter régulièrement les pâtes « al dente » et de préférence complètes au menu, principalement à midi car elles nous garderont parfaitement bien « calés » jusqu’au soir (ou au moins jusqu’au goûter plus les plus incorrigibles dont je fais, hélas, partie…)

Je ne vous mets pas les indices glycémiques pour chaque catégorie de pâte pour la simple et bonne raison qu’aucun site ne s’accorde parfaitement sur le sujet. Alors au lieu de s’arracher les cheveux, on retiendra les principes « généraux » ennoncés plus haut sans se prendre la tête.

_DSC2356-2Tout cela pour introduire ma recette d’aujourd’hui…

Il y a quelques jours, je me promenais dans Nice (ne dites pas « Ah la veinarde ! » parce que là j'y suis plus. Bouhouhou...), et j’ai craqué sur quelques douzaines de raviolis niçois de chez « Tosello », une échoppe du vieux Nice où mon Papa achetais déjà les raviolis quand j’étais petite. Ce fut très très bon, ces petits raviolis… :D

Oui, mais côté IG, « régime » et tout et tout, j’ai eu tout faux :

-          Parce que c’était des pâtes fraîches

-          Blanches

-          Bien cuites

-          Que j’en repris trois fois…

-          Que j’ai mangé une poule au chocolat pour dessert

Alors voici pour me rattraper une recette beaucoup plus raisonnable, avec de grosses pâtes « al dente », les conchiglionis, et une petite farce de saison au bœuf rôti et fanes de radis bio. Pourquoi des fanes de radis ? Parce que début mai, c’est encore un peu la saison creuse et que pour moi c’est tout ce qu’il y a de « nouveau » au jardin. Mais aussi parce que j’aime beaucoup les fanes de radis, qui ont un petit goût de roquette, (et un petit goût de gratuit...)

Cette petite recette, c’est simple à préparer, absolument délicieux, et ce sans aucune entorse aux bons principes de l’IG ou de l’alimentation saine. Bref, à refaire, et vite !

_DSC2341_DSC2350

_DSC2366Pour 3 douzaines de conchiglionis farcis (soit 3 personnes en plat principal)

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 15 minutes

 

-          Un demi paquet de conchiglioni (je n’ai pas trouvé de conchiglioni complets mais ils remplissent tous les autres critères des pâtes « bon IG »…)
-          3 cuil à soupe d’huile olive
-          300g de viande de bœuf bio hachée par le boucher
-          2 oignons
-          Les fanes d’une belle botte de radis bio
-          200g de sauce tomate provençale bio
-          1 cuil. à soupe de marjolaine ou d’origan
-          Sel
-          Poivre
-          Parmesan

 

 

Recette:

Porter à ébullition une grosse casserole d’eau salée pour les conchiglionis. Dès que l’eau bout, verser les conchiglionis et laisser cuire 15 minutes chrono.

Pendant ce temps, faire revenir les oignons émincés dans une poêle avec l’huile d’olive. Quand ils sont bien dorés, ajouter le viande et poursuivre la cuisson à feu vif pour faire un peu caraméliser les sucs.

Ajouter les fanes de radis lavées et essorées, saler et poivrer, ajouter la marjolaine et poursuivre la cuisson jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau.

Hacher la préparation au robot, en mode pulse pour ne pas tout réduire en bouillie, puis laisser un peu refroidir les conchiglionis et la farce (pour ne pas se brûler les doigts…)

Farcir un à un les conchiglionis avec une cuillère (j’ai été moi-même étonnée de voir à quel point cela se fait rapidement), puis saupoudrer de parmesan avant de servir (vous pouvez les servir tièdes ou les repasser 5 minutes au four pour les servir bien chauds).

 

A savoir : si vous avez une deuxième botte de radis, n’hésitez pas à ajouter les fanes à la préparation, elles tiennent peu de volume une fois cuites et votre plat sera plus encore plus riche en vitamines…

 

 

je cuisine les fanes

 

 

Vous trouverez plein d'idées fabuleuses pour utiliser de façon savoureuse les fanes de légumes dans l'ouvrage "Je cuisine les fanes" (Edition Terre Vivante), un de mes livres culinaires préférés du moment:

J'en ai déjà parlé il y a quelques mois ICI, vous pouvez lire ou relire cet article, il est tout à fait d'actualité...

 

Posté par mariechioca à 14:39 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 février 2012

On oublie le beurre, la béchamel, le gruyère et les champignons en boîte…

 

Crêpe gourmande à l’épeautre, son d’avoine et origan

Garnie de coppa toastée,  parmesan fondant, champignons frais et roquette

(Recette à IG bas)


_DSC1191-2Si la crêpe salée, pour vous, évoque des souvenirs un peu bof bof de cantine, de béchamel et de champignons en boîte, cette recette vous fera peut-être voir les choses autrement…


Parce que moi de mon côté, irrécupérable que je suis, je vous propose une petite entorse à la tradition en imaginant une alliance entre la Bretagne (ça reste tout de même une crêpe), et cette fameuse cuisine méditéranéenne qui tient chaud au cœur et émoustille les papilles tout en restant une des cuisines les plus saines du monde...

…( Lire la suite )

 

20 janvier 2012

Un peu de salé après toutes ces douceurs...

Tarte fine et croquante au son d’avoine, croûte de parmesan,
Fondue de fenouil et « lardons » végétariens
(Recette à IG bas)

 

_DSC1215Je me rends bien compte que sur ce blog, il y a beaucoup de sucré, ce qui ne reflète pas, et loin s’en faut, ma façon de cuisiner au quotidien!
Du coup, pour commencer à rééquilibrer un peu le contenu de « Saines Gourmandises », et éviter de passer pour une enfant terrible qui ne se gave que de desserts, voici une délicieuse idée-recette de tarte salée associant une pâte croquante au son d’avoine, huile d’olive et parmesan, à une fondue oignons-fenouil aux petits lardons de tofu fumé... (Lire la suite )

24 novembre 2011

Une soupe délicieusement veloutée à IG bas , sans pommes de terre, (ni beurre, ni crème)…

 

 Petite crème « romanesca » à l’huile d’olive verte et parmesan

 

 

_DSC0765 b copie-2Savez-vous ce que j’aime bien faire certains (rares) soirs, quand tous mes loulous sont (enfin) couchés, après avoir soigné les bobos, retrouvé les pyjamas facétieux qui aiment tant se cacher (si si Maman, promis, ce matin je l’ai mis sous l’oreiller, et là y est plus!),  livré ma bataille « brossage de dents », fait sortir de la salle de bain le loustic qui jouait avec l’eau (et des toilettes celui qui s’y était enfermé avec une BD histoire d’échapper au débarrassage de table), trouvé une solution pour le pauvre petit gars qui ne veut plus dormir dans sa chambre parce qu’il y a 3 jours, il y a vu une souris (mais qui rêve quand même de devenir chevalier et d’écraser des dragons, mais ça, ce sera pour plus tard), et que,  la maison a enfin retrouvé, ouf, un peu de calme ? Et bien, ma petite détente c’est de m’installer devant mon ordinateur avec un bol de lait d’amande chaud pour visiter le blog de Noémie…   ( Lire la suite)

Posté par mariechioca à 22:40 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,