Saines Gourmandises... par Marie Chioca

21 août 2014

La pizza, c'est bon pour la ligne... si si ! Enfin, du moins celle là.

 

Pizza très légère aux légumes confits

(+Les résultats du tirage au sort !)

 

1-2Il y a ceux qui voient le verre à moitié vide, et ceux qui le voient à moitié plein … On peut donc -au choix- soit se marteler le thorax d’une main et s’arracher les cheveux de l’autre en gémissant que le mois d’août est déjà bien avancé, soit remarquer joyeusement qu’il fait beau, que le mois de septembre est souvent d’une grande douceur, que les étals croulent sous les beaux fruits et légumes et que d’ailleurs il nous reste « officiellement » encore un long et beau mois d’été.

Rengainons donc vite-fait les idées un peu mélancoliques de rentrée (oups, qui a osé prononcer le mot qui fâche...) pour profiter encore pleinement de recettes estivales, festives et joyeuses qui sentent bon le repas sur la terrasse et les moments conviviaux en famille ou entre amis… à l’image de cette succulente pizza très saine, végétarienne et sans fromage, dont vous me direz des nouvelles !  Seulement, tels que je vous connais, vous allez peut-être me dire : mais quelle idée de vouloir faire une pizza sans fromage alors qu’une bonne pizza, par définition, elle doit disparaître sous un moelleux édredon bien filant et fondant (genre 1000 calories la pizza tu vois) ?

 

2-2Et bien, déjà, pour régaler tous ceux qui ont une véritable intolérance au lait, et qui galèrent un peu pour cuisiner au quotidien sans trop de monotonie…

Mais avouons aussi avec honnêteté que parfois, quand on renonce au fromage sur la pizza, c’est un peu (euh souvent) par désespoir (genre, le matin t’es monté sur la balance et là, râââââ, t’en es redescendu tout vert en rentrant compulsivement le ventre –mais ça sert à rien de rentrer le ventre, sauf à mieux voir les chiffres, bien entendu... Alors du coup, comme à midi t’es invité à la pizzeria depuis belle lurette et que tu peux plus te défiler, tu commandes une belle pizza « Spéciale chef » et tu dis au serveur d’une toute petite voix -en espérant très fort qu’il entendra pas- « sans fromage s’il vous plaît ». Et après, tu vois les autres s’enfiler des pizzas avec des fils de mozzarella ou de Cantal bien coulants qui relient leur bouche à l’assiette pendant que toi tu essaies de déglutir ton morceau de carton-pâte où 3 champignons se battent en duel avec 4 morceaux de jambon desséché, en assurant bien fort à tes copains un brin moqueurs -ou compatissants- que miam, slurp, elle est troooop bonne ta pizza Tchernobyl. Bref, vous l’aurez peut-être compris les filles -parce que ça c’est un post spécial filles qui ont un peu trop « profité » des vacances-, je compatis… Hum. Fin de la petite parenthèse.)

3-2Mais comme on peut tout à fait prendre soin de sa ligne tout en continuant à voir la vie en mode gourmand, à recevoir les copains et tout et tout, une recette de pizza super light mais super bonne (pour me faire oublier les pizzas de la désolation dont je vous parlais juste au dessus) s’imposait ! Celle-ci a une pâte bien moelleuse et levée à l’épeautre complet, une garniture très généreuse et fondante aux aubergines et oignons confits, une association tofu fumé/piment d’Espelette pour un petit goût « chorizo » plus vrai que nature ;)), une touche de persillade et quelques belles feuilles fraîches de basilic et roquette pour donner encore un peu plus de pep’s.

Si ça, c’est pas de la pizza de gourmet…

 

Ingrédients pour 4 personnes (plat principal unique servi avec une salade)
Préparation : 35 min
Levée 1H30
Cuisson : 20 min pour les légumes, puis 15 min au four par pizza

 

4-2

500g de farine de grand épeautre complet
30cl d’eau tiède
1 paquet de levure de boulangerie déshydratée
8 oignons
1 aubergine
1 pot de 400g de bonne sauce tomate
8 champignons blancs
16 olives noires
1 tasse de persillade fraîche ou surgelée
200g de tofu fumé
Quelques tomates cerise
Quelques feuilles de roquette
Quelques feuilles de basilic
6 c. à soupe d’huile d’olive
Sel, poivre, piment d’Espelette

 

Mettre la farine et 1 cuil. à café de sel fin dans un saladier. Mélanger et faire un puits. Délayer la levure dans l’eau tiède (pas plus de 40°), puis verser dans le puits avec une cuil. à soupe d’huile d’olive. Mélanger et pétrir quelques minutes, jusqu’à ce que la pâte devienne douce, élastique, et se détache des parois du récipient ou du plan de travail.

Couvrir et laisser lever 1H30 dans un saladier, dans un endroit tiède.

Pendant ce temps, émincer les oignons, couper l’aubergine en petits cubes, détailler le tofu en "lardons". Verser 5 cuil. à soupe d’huile d’olive dans un wok et y faire dorer les oignons et le tofu jusqu’à obtention d’une légère coloration des sucs. Ajouter les aubergines, saler, mélanger, ajouter un petit verre d’eau et poser un couvercle pour continuer la cuisson à feu doux, en mélangeant de temps en temps. Dès que les aubergines sont bien tendres et fondues, éteindre le feu et réserver.

Au terme de la levée de la pâte (qui doit avoir au moins doublé de volume), la « dégazer » doucement avec les mains pour la faire retomber, puis la diviser en 4 pâtons. Les étaler bien finement en 4 disques de 22cm de diamètre environ, sur une plaque chemisée de papier cuisson. Garnir équitablement de sauce tomate, puis de légumes confits, de persillade, de champignons tranchés, de demies tomates cerise, et d’olives. Poivrer, pimenter, resaler très légèrement et laisser lever de nouveau le temps de préchauffer le four à 220°C. Enfourner 15 min par pizza, puis agrémenter de feuilles fraîches de roquette et de basilic avant de servir.

 

Nota importante:

Certains d'entre vous me signalent qu'ils ont eu du mal à laisser leur commentaire lors du post précédent... Et moi, j'ai eu du mal à faire aparaître mes réponses à vos coms ! Bref, s'il y a des petits "bugs", n'hésitez pas à me le signaler. De même si vous ne recevez pas de réponse à vos questions car de mon côté je réponds, via ma boîte mail,  à CHAQUE commentaire depuis 2 ans. Donc, si vous ne recevez pas de réponse, ce n'est pas que je n'ai pas répondu : c'est que ma réponse ne s'est hélas pas affichée sur le blog...

 

5-2

 

Et maintenant, les résultats du tirage au sort !

Pour vous récompenser de vos si chouettes « comptes rendus » et témoignages à propos des recettes de mon ouvrage sur la pâtisserie bio, j’avais choisi 4 ouvrages parus récemment chez Terre Vivante dans la collection « Facile et bio ». Pour une fois, ces livres ne sont pas de moi ;), dans le but de vous présenter d’autres auteurs et/ou parutions de Terre Vivante que vous ne connaissez peut-être pas…

 

Aujourd’hui, je cuisine végétarien de Claude Aubert, Amandine Geers et Olivier Degorce

SHADOWBOX_LIV_COUVERTURE_218_1379322846

 

Je compose mes assiettes complètes d’Amandine Geers et Olivier Degorce

SHADOWBOX_LIV_COUVERTURE_223_1389868349

 

Mes apéros et buffets bio d’Anahid Bacher (avec de superbes photos de Delphine Paslin)

SHADOWBOX_LIV_COUVERTURE_234_1396002905

 

Je mange paléo (ou presque) d’Amandine Geers et Olivier Degorce

SHADOWBOX_LIV_COUVERTURE_235_1393930946

 Je m’étais procurée ces 4 livres à l’intention du concours, ils sont depuis bien au chaud chez moi, mais entre temps, voyant le nombre ahurissant de commentaires et de réactions, Terre Vivante à gentiment proposé de participer en ajoutant 4 ouvrages de plus :) Vous serez donc 8 à remporter un livre !

Allez, pour arrêter le supplice, voici sans plus attendre les résultats du tirage au sort effectué cette fois-ci non pas par Poupougnette mais par moi-même (désolée, j'ai la main moins blanche et innocente, mais à l'heure du tirage au sort Poupougnette était en train de jouer à cache-cache dans un champ de maïs avec ses grands frères et je n'ai pas eu le coeur d'aller l'interrompre ;)) :

Dans la catégorie des « non bloggeuses » qui m’ont envoyé leurs photos par mail, il y a deux gagnantes :

Audrey (avec ses brownies au chocolat)

Et Léa (avec ses tartelettes aux poires)

Dans la catégorie des blogueuses qui ont publié un article (et dont vous retrouverez le récapitulatif des participations dans le billet précédent), il y a 5 gagnantes :

Pholisophie avec sa tarte aux prunes

Sarah (du blog Farine d’étoiles) avec son biscuit de Savoie aux fraises

Kali avec son tiramisu au citron

Une autre Sarah (du blog privé de dessert) avec sa tarte aux abricots

Ella avec son flan pâtissier au lait d’amande

Enfin, j’ai gardé un livre pour les "non-blogueuses-qui-n’ont-pas-fait-de-photos-mais-qui-m’ont-bien-gentiment-fait-part-de-leurs-essais-en-me-laissant-un-commentaire"

Il y en avait beaucoup… et c’est Marie-O (avec son compte rendu sur les petit-beurres et les brioches aux pépites) qui a été tirée au sort !

Et puis j’ai rajouté « avec amour » un 9ème prix spécial,  que je rajoute pour Mumu, une fidèle de chez fidèle qui m’écrit à chaque post depuis belle lurette, me fait mourir de rire avec ses remarques, et qui a participé dans la rubrique « non-blogueuses-qui-n’ont-pas-fait-de-photos-mais-qui-m’ont-bien-gentiment-fait-part-de-leurs-essais-en-me-laissant-un-commentaire »… Ce n’était pas prévu, mais j’étais tellement dépitée de ne pas avoir tiré son nom que voilà, je l’ai rajouté ;) Je sais, ça fait un peu "chouchou de la maîtresse" ;) mais je ne pénalise personne vu que c’est un prix en plus…

 

Donc, maintenant, pour savoir qui a gagné quoi…

Que chaque gagnante me dise en commentaire suite à ce message quel livre elle souhaiterait recevoir parmi ces 4 "Facile et Bio"… j’enverrai à chacune l’exemplaire qu’elle m’aura demandé, et Terre Vivante complétera pour que chacune des 8 gagnantes puisse avoir son livre préféré. Quant à Mumu, on voit ça entre nous ;)

 

Nota : Les publicités qui apparaissent sur ce blog ne sont pas de mon fait (je ne peux ni les choisir, ni les supprimer), et ne me rapportent aucune rémunération. Je suis donc profondément désolée si vous en voyez parfois certaines qui ne sont pas dans l'esprit de ce blog...

 

 


19 août 2014

Testé et approuvé !

 

Les secrets de la pâtisserie bio,

Récapitulatif de vos participations en vue du tirage au sort

( + Une recette de saison "qui en jette" pour épater les copains ;))

 

couv-2Dans mon billet du 5 juin, je vous confiais à quel point cela me touche de voir mes recettes testées chez vous, de lire vos impressions, de découvrir vos photos, ou encore d'imaginer mon livre ouvert sur votre plan de travail, peut-être même légèrement saupoudré de farine ou éclaboussé de chocolat (c'est tellement plus glorieux pour un livre de cuisine d'être ainsi "décoré sur le terrain" plutôt que de rester trop sagement à prendre la poussière sur une étagère ;)))

C’est donc avec l’impatience d’un petit enfant qui ouvre ses cadeaux de Noël que je me suis à chaque fois précipitée pour cliquer sur vos liens au fur et à mesure que je les recevais ! Et ce récapitulatif est l’occasion de mettre à l’honneur vos blogs et vos participations, en vous remerciant encore du fond du cœur :)))))

J’ai toutefois un petit souci : je me rappelle d’avoir vu d’autres participations, mais impossible de les retrouver dans les commentaires du billet du 5 juin. Du coup, je pense que certaines* d’entre vous ont dû se tromper et me donner leur lien à la suite d’un autre billet. Hélas, malgré toute la bonne volonté du monde, je ne vais pas réussir à relire tous les commentaires de tous les billets parus depuis le 5 juin pour retrouver les participations égarées sur un chemin buissonnier… Je vous encourage donc, si vous ne voyez pas votre participation dans ce récapitulatif, à me le dire tout de suite en me redonnant votre lien à la suite de ce billet-ci. Je pense procéder au tirage au sort jeudi, en espérant que d’ici-là toutes les participations qui se baladent en dehors des sentiers battus seront rentrées dans le droit chemin ;))

PS : Que les personnes non blogueuses qui m’ont envoyé si gentiment leurs participations par mail ou en commentaire ne s’inquiètent pas : je ferai aussi un tirage au sort pour cette catégorie.

*(Je mets au féminin car ces messieurs nous font rarement l’honneur des blogs culinaires : eux, ils préfèrent se dévouer courageusement en tant que goûteur… quel bel esprit de sacrifice ;))

Sur ce, je vous laisse en tête à tête avec une recette 100% de saison tirée elle aussi de mon dernier ouvrage, en vous disant à jeudi pour les résultats… et une nouvelle recette !

 

 

Entremet estival à la mûre sauvage

(Recette sans lait et sans gluten)

 

Entremet estival à la mûre sauvage (montage)-2

 

Assez simple à réaliser, ce dessert très frais de type bavarois est à la fois sain, léger, original et très gourmand. Vous pouvez le servir avec la crème anglaise végétale vanille-coco de la recette, ou tout simplement une Chantilly coco.

Idéal pour clore un beau repas entre amis par exemple…

 


Ingrédients pour un entremet de 8 parts
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 15 minutes
Réfrigération : quelques heures

 

Pour la mousse :
250g de mûres… bien mûres !
1 sachet de 2 gr d’agar-agar
20cl de crème de coco liquide en briquette
50g d’huile de coco
75g de sucre de coco (ou de cassonade, ou 50g de sucre de bouleau)
2 blancs d’œufs

 Pour la génoise :
65g de poudre d’amande
2 œufs
2 cuil à soupe de sirop d’agave
1 cuil à soupe d’eau

 Pour la crème anglaise végétale coco-vanille
20cl de crème de coco liquide
1 cuil à soupe d’extrait de vanille liquide
50g de sucre de coco
2 jaunes d’œuf

 

Préchauffer le four à 180°C.

Préparer la génoise comme indiqué p 26 [lien ici pour ceux qui n'ont pas le livre] puis verser dans un cercle à pâtisserie de 18 cm de diamètre environ et enfourner pour 15 minutes.

Pendant ce temps, mélanger à froid les mûres dans une petite casserole avec 20cl de crème de coco, 2 cuillerées à soupe d’eau, le sachet d’agar-agar et 75gr de sucre de coco. Faire compoter à feu doux pendant quelques minutes jusqu’à ce que les mûres soient bien tendres, puis ajouter 50g d’huile de coco et bien mixer.

Séparer les blancs des jaunes d’œufs, fouetter les blancs en neige. Les incorporer à la mousse aux mûres encore chaude, puis verser aussitôt sur le disque de génoise.

Couvrir, mettre au frais au moins 8H le temps que l’agar-agar fasse sa prise.

Pendant ce temps, mélanger la crème liquide de coco restante avec les deux jaunes d’œufs, l’extrait de vanille et les 30g de sucre de coco, puis faire chauffer à feu très doux en fouettant sans cesse. Éteindre le feu au premier bouillon, puis verser dans un bol, couvrir et laisser refroidir au réfrigérateur.

Servir le gâteau nappé de crème...

 

 

 

Et maintenant,vos participations !

 

Féenoménale, du blog Cookies Délice à réalisé le tiramisu au citron :

96694628

 

Nadine, du blog Nuage de Farine, a fait le clafoutis aux fruits d'été

DSC_0025-1

 

Céline, du blog Mon Maraîcher à la Casserole, a craqué sur la crème-mousse végétale au chocolat

ob_577d67_img-0039

 

Sarah, du blog Privé de Dessert, a confectionné les brownies américains aux noix de pécan

Brownie noix fleur sel pécan Ig bas Marie Chioca 4

 

Juliette, du blog Je Peux lécher la Cuillère, a fait elle aussi le clafoutis aux fruits d'été...

97021036

 

Miss Pat, du blog La Cuisine de Miss Pat, nous livre sa version un peu "brut de décoffrage" ^^ mais très réussie et pleine de charme du cheesecake aux fraises

97239257

 

Ellae, du blog Eau D'Ebène, a réalisé le fondant aux poires et au chocolat

97278693

 

Sarah, toujours du blog Privé de Desse, nous présente ici la tarte aux abricots

Tarte abricots sucre coco pâte huile olive Marie Chioca 3

 

Céline ( Mon Maraîcher à la Casserole), a beaucoup apprécié la brioche très saine du petit déjeuner

ob_3efed8_img-0015

 

Miss Pat, toujours du blog La cuisine de Miss Pat, a concocté les cookies aux noix de pécan (sauf que là, c'est des noisettes ;))

97411066

 

Céline (Mon Maraîcher à la Casserole), a réalisé le gâteau au yaourt au sirop d'agave (avec en prime une compotée de groseilles de son jardin ;))

ob_b7e28f_img-6906

 

Pholisophie, du blog L'école Buissonière, nous a concocté 2 recettes :

Celle-ci en s'inspirant de ma recettte de lait d'amande

P1060626a

 

Et celle-ci en s'inspirant du gâteau à l'okara

P1060676b

 

Ella, du tout nouveau blog Megalow Food nous a concocté 3 recettes :

Le flan pâtissier au lait d'amande

photo-4-copie-1024x768

Le clafoutis léger à IG bas

IMG_3878-copie-1024x768

Les muffins aux myrtilles et son d'avoine

IMG_3873-copie-1024x768

 

Kali, du blog Kali Piplette Et Les 7 Chaudrons, a réalisé 2 recettes :

Le tiramisu au citron (avec en prime son idée très gourmande d'un petit coulis de fruits rouges !)

97246434

Et le clafoutis vanillé aux fruits d'été (décidément, il fait l'unanimité celui-là !)

97830615

 

CoCO la Cairotte, du blog Coconut Au Pays des Momies et du Karkadé nous a concocté le cake à l'okara (superbe photo !) :

98079823

 

Voilà, encore un immense merci du fond du coeur pour vos participations, et pour le bonheur que j'ai eu à vous lire :))

J'attends maintenant de pied ferme les participations "égarées" à la suite d'autres billets que celui du concours...

 

Chrystel du blog Entre Rires et Cuisine à publié 2 recettes :

La brioche très saine du petit déjeuner

ob_5b8b5d_p6270011

Et les muffins au son d'avoine

ob_e2202d_p7010008

 

Sarah, du blog Farine d'étoiles, à publié pas moins de 4 recettes !

La tarte amandine aux poires

tartepoireamande

Le crumble

crumblepommes

Les petit-beurres (mais avec une autre forme ;))

biscuitslu2

Le biscuit de Savoie aux fraises (quelle jolie assiette tu as Sarah :))

gâteaufraises

 

Pholisophie, du blog l'école buissonière, à réalisé la tarte aux prunes

P1070074c

 

Emilie, du blog Je m'éclate dans ma cuisine, a confectionné les cookies sans gluten 

98016980

 

 

 

Nota : Les publicités qui apparaissent sur ce blog ne sont pas de mon fait (je ne peux ni les choisir, ni les supprimer), et ne me rapportent aucune rémunération. Je suis donc profondément désolée si vous en voyez parfois certaines qui ne sont pas dans l'esprit de ce blog...

 

 

05 août 2014

Les gâteaux passent à la casserole...

 

Mes mug-cakes « minute »… sans micro-ondes (et sans four du tout !)

(Recettes saines et à IG bas)

 

_DSC6570-2Un petit coucou amical en plein cœur de l’été pour vous envoyer, non pas une carte postale de mes vacances (ça ne serait pas joli-joli, moi en train de jouer à la cabane en pyjama, d'installer un campement indien playmobil, de souffler comme un phoque pour essayer de suivre mes garçons en randonnée, ou de me faire plumer au monopoly par une petite coquine de 7 ans ;)), mais 3 recettes qui méritent vraiment d’être partagées sans attendre la rentrée...

D’ailleurs, plus que des recettes, c’est un véritable concept que je vous livre aujourd’hui. Je n’ai presque rien inventé, car le mug-cake existe depuis belle lurette : c’est un petit gâteau individuel « express », du genre tu mélanges tout dans un bol, tu verses dans un mug, tu le fourgue au micro-ondes et 3 minutes après, hop ! (ou plutôt, ding !) c’est cuit. En soit l’idée était chouette, mais ce qui me chiffonnait un peu c’était cette histoire de cuisson au micro-ondes :(

J’ai donc testé, un peu septique au départ, une cuisson à la casserole… ça fonctionne du tonnerre ! Le résultat est d’un moelleux littéralement lé-gen-daire, évoquant la madeleine bien gonflée tout juste sortie du four… Du moins, quand on a une bonne recette qui marche (et ces 3 là sont au top !) car j’ai pas mal tâtonné pour trouver une texture parfaite, bien moelleuse sans être trop humide (le truc tout mouillé du genre « bébé-a-renversé-sa-tasse-d’eau-sur-mon-gâteau », bof…), bien gonflée, bien aérée. Avis donc aux Indiana Jones de la cuisine, adeptes des terres inexplorées et autres sensations fortes (mais non, mais non, je ne pense à personne en particulier): si vous ne suivez pas mes recettes, je ne réponds de rien, et vous mangerez tout seuls votre mug-schplof ! (Meuuuh non je râle pas, juste je préviens…)

_DSC6642-2Ces recettes de mug-cakes à la casserole, c’est donc la possibilité pour l’étudiant qui n’a ni four, ni batteur, ni moule à gâteau (bon, faudrait au moins qu'il ait un mug, parce que le pot à crayon dans la casserole, je m'y risquerait pas...), de se préparer un moelleux au chocolat en trois coups de cuillère à pot. C’est aussi un moyen de faire cuire un gâteau sans allumer le four, ce qui peut être sympa en été quand il fait un peu chaud (ou quand on a son four en panne, même si là, c'est moins courant). Ou encore la possibilité pour une maman qui surveille un peu sa ligne de se concocter vite-fait un super bon dessert, petit déjeuner ou goûter, pendant que le reste de la famille s’empiffre sous son nez de galettes bretonnes pur beurre, de tropéziennes ou de croissants à la confiture (ça sent le vécu…).

En pratique :

 - On choisit une casserole assez haute pour que l’on puisse y poser un couvercle sans qu’il ne touche le mug (un faitout peut aussi faire l’affaire, tant pis si le mug s’ennuie un peu dans son grand jacuzzi).

- On met à chauffer 3 cm d’eau environ (pas plus, sinon le gâteau risque d’être mouillé par les éclaboussure en cours de cuisson) pendant qu’on mélange les ingrédients.

- On verse dans un gros mug, ou dans 2 moyens, on fait cuire de 10 à 15 minutes (le temps de se faire un thé, de se presser un jus frais, et de mettre la table du petit déjeuner sur la terrasse ;)) et…

- Hop, c’est prêt.

C’est surtout tellement bon qu’on y devient « accro », au point de se demander à quoi ça sert, un four… d’autant plus que dans votre faitout, vous pourrez y faire cuire 6 mug-cakes ensemble, histoire d’avoir une toute petite chance de réussir à savourer le vôtre tranquille…

 

 

_DSC6696-2-3Mug-cake au citron

 

C’est ma variante préférée. Vous n’avez même pas idée à quel point c’est une tuerie… Il va falloir y goûter très vite !

 
Ingrédients pour 1 gros mug-cake, ou 2 petits
Préparation : 5 min
Cuisson : 10 à 15 min
 
50g de farine complète de blé ou de grand épeautre
1 oeuf
1 cuil à soupe de yaourt de soja (environ 25g)
Le jus d'un demi citron bio
4 gouttes d'huile essentielle de citron bio
1 cuil à café rase de poudre à lever sans phosphates
2 cuil à soupe d'huile d'olive
2 cuil à soupe de miel d'acacia

 

Verser 3cm d’eau au fond d’une casserole un peu haute, poser un couvercle et mettre à bouillir.

Pendant ce temps, mélanger au fouet dans un petit saladier la farine et la levure. Faire un puits, ajouter tous les autres ingrédients et bien mélanger le tout jusqu’à obtention d’une pâte bien homogène.

Verser dans un gros mug, et dès que l’eau arrive à ébullition dans la casserole, le déposer au fond et poser un couvercle.

Laisser cuire 15 minutes sans jamais soulever le couvercle, puis vérifier la cuisson avec une pique plongée au cœur du mug-cake (elle doit ressortir parfaitement propre et sèche, sinon ajouter quelques minutes de cuisson), sortir le mug et savourer aussitôt.

On peut aussi verser la pâte dans 2 mugs plus petits, afin que la cuisson soit encore plus rapide (10 min au lieu de 15).

 

 

_DSC6590-2Mug-cake pain d’épice

 

Pas mal non plus celui-là ;) Une chose est sûre, à la maison on me le réclame à corps et à cris (enfants, mari, et même papi…) depuis le jour où j’ai la mauvaise idée de l’inventer…

 

Ingrédient pour 1 gros mug-cake, ou 2 petits
Préparation : 5 min
Cuisson : 10 à 15 min
 
45 g de farine bise de grand épeautre
1 cuil à café rase de poudre à lever sans phosphates
1 oeuf
2 cuil à soupe de miel liquide d’acacia
1 cuil à soupe d'huile neutre (pépin de raisin par exemple)
2 cuil à soupe de compte de pomme ou de poire sans sucre ajouté
1/2 cuil à café de cannelle
1 pointe de couteau d'épices à pain d'épices
2 gouttes d'huile essentielle d'orange douce

 

Procéder exactement comme pour la recette ci-dessus… Tout mélanger dans un petit saladier, verser dans un gros mug et faire cuire 15 min, ou dans 2 petits pour seulement 10 min de cuisson. Ne pas oublier de vérifier la cuisson avec une pique avant de sortir le mug-cake.

 

 

_DSC6667-2Mug-cake « moelleux praliné au chocolat »

 

Pour les afficionados de bon chocolat… Effet remonte-moral immédiat et assuré ! A mettre en kit dans la trousse de secours ;)

 

Ingrédient pour 1 gros mug-cake, ou 2 petits
Préparation : 5 min
Cuisson : 10 à 15 min
 
6 cuil à soupe de lait de noisette, ou de lait soja-vanille
1 cuil à soupe de purée de noisette bien souple (pas un vieux fond de pot tout sec)
30g de chocolat noir à 70% (3 grands carreaux)
35g de farine bise de grand épeautre
3 cuil à soupe de sucre de coco
1 cuil à café rase de poudre à lever sans phosphates
1 oeuf
1 toute petite pincée de sel

 

Mettre à bouillir 3 cm d’eau dans une grande casserole.

Parallèlement, faire chauffer le lait et la purée de noisette dans une petite casserole, y faire fondre le chocolat et bien mélanger.

Ajouter l’œuf, bien fouetter.

Mélanger ensemble la farine, le sel et la poudre à lever dans un bol à part , puis ajouter dans la préparation et bien mélanger de nouveau.

Verser dans un gros mug (15 min de cuisson) ou deux moyens (10 min de cuisson), en vérifiant la cuisson avec une pique avant de les sortir.

 

 

Le « plus » nutritionnel »

Côté équilibre, un de ces mug-cakes vous apportera tout ce qu'il faut pour un bon petit déjeuner, surtout si vous prévoyez une matinée un peu sportive, chargée ou une heure du déjeuner tardive : Des glucides à indice glycémique bas, une petite portion de protéines pour "tenir" jusqu'à l'heure du repas et des matières grasses de qualité.

 



Fin »